RECONNAÎTRE LES TERMITES


Qu’est-ce que sont les termites?

Les termites sont des insectes détruisant le bois, le papier et les tissus. Ils ressemblent notamment à des fourmis mais sont blancs et souvent ailés. C’est d’ailleurs grâce à leurs ailes qu’on peut déjà identifier leur présence.

Ils fuient l’air mais ont besoin d’humidité, de lumière et de cellulose pour  vivre. De plus, ce sont des insectes qui vivent cachés et sont silencieux. Cependant, lorsqu’ils sont nombreux on peut les détecter plus facilement car deviennent visibles.

 

Comment reconnaître la présence de termites ?

Il est plutôt difficile de les détecter à l’oeil lorsque l’on n’est pas habitué. En effet, outre les ails qu’ils laissent derrière eux, ils font très peu de bruit et sont discrets vu qu’ils creusent le bois de l’intérieur. Les termites s’attaquent aux parties que vous ne voyez pas.

Il faut donc savoir les milieux que les termites apprécient : humides et tempérés. Les termites s’attaquent aussi aux tissus, ils peuvent donc très bien se trouver dans vos armoires.

En tapotant sur les parquets et meubles en bois, vous pouvez détecter leur présence car les bois deviennent alors creux. Si vous voyez des parties en bois endommagés, il peut être possible que cela provienne de termites.

Pour évaluer les dégâts, il convient alors de faire appel à une équipe de professionnel qui inspectera toute votre maison.

 

Comment prévenir la présence de ces parasites ?

Les termites peuvent attaquer toutes sortes d’habitat comme nous l’avons déjà vu précédemment. Pour éviter leur présence, nous pouvons donc conseiller d’agir dès lors que vous avez des doutes. En effet, vous pouvez agir avant qu’il y ait une infestation.

Voici quelques pistes pour prévenir l’arrivée des termites :

  1. Veillez à ce que vos structures soient toujours en bon état, notamment la qualité de l’isolation (surtout le sous-sol)
  2. Résorbez régulièrement les infiltrations d’eau et aérez les pièces de votre maison
  3. Traitez vos meubles régulièrement, surtout si vous les avez récupéré chez d’autres personnes


Le diagnostic termites doit être effectué par un diagnostiqueur agréé sur les biens immobiliers de certaines régions de France.

Le diagnostic termites est obligatoire pour la vente des biens immobiliers de certaines régions de France. Cependant, il ne l’est pas lorsqu’il s’agit d’une location.
En effet, face à la prolifération et dégâts causés par ces insectes, l’Etat a rendu obligatoire le diagnostic termites en l’incluant dans le code de la Construction et de l’Habitation.

 

Les zones de diagnostics termites

Toutes les régions de France ne sont pas concernées par cette obligation. Par arrêté préfectoral, les zones infectées ou susceptibles d’être infectées rapidement sont définies. La zone peut ainsi couvrir un département intégralement ou une partie uniquement. Il est utile de préciser que l’arrêté préfectoral peut étendre la recherche de termites sur un périmètre délimité, et ce quel que soit le bien, y compris pour un terrain nu.

Rappel : le diagnostic termites ne concerne que les biens en vente, ceux en location en sont exempts.

Voici, aujourd’hui, les zones concernées par les diagnostics termites :

(Source : www.termite.com.fr)

zone diagnostic termites

 

Qui établit le diagnostic termites ?

AQUEDIM, diagnostiqueur immobilier certifié, réalise le diagnostic termites.
Pour cela, AQUEDIM effectue des recherches visuellement et par sondage qui se fait à l’aide d’un poinçon. Il faut alors sonder la présence de ces insectes indésirables sur des éléments de la construction, dans le bâti et sur le terrain dans un rayon de 10m dans la limite de la propriété.
Nous rédigeons nos conclusions dans un rapport et alerte également sur la présence éventuelle d’autres agents de dégradation biologique du bois.

Il est utile de préciser que la validité d’un diagnostic termites est de 6 mois.

 

Que faire en cas d’infection ?

Lorsque des termites sont détectés dans un immeuble bâti ou non bâti, une déclaration de présence doit être envoyée à la mairie de la commune dans le mois suivant la constatation de présence. Cela se fait soit par courrier recommandé avec accusé de réception, soit par dépôt directement en mairie contre récépissé.

C’est le propriétaire ou l’occupant du bien qui doit faire la déclaration, ou le syndic de copropriété dans le cas d’un immeuble en copropriété.
Attention, si ce n’est pas fait dans les délais, vous êtes alors susceptibles de recevoir une amende.

Dans le cas d’un bien démoli totalement ou partiellement, vous devez brûler les bois et matériaux infectés sur place ou les traiter avant transport si vous ne pouvez le brûler. Cela vise ainsi à éviter la propagation des termites.

 

Vidéo de termites

AQUEDIM, LE CONSEIL EN PRIME POUR VOS DPE ET AU-DELÀ !